Qu’est ce qu’une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne ?

Accueil On the vape Qu'est ce qu'une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne ?

Recommandée pour ceux qui désirent d’affranchir de la cigarette classique et des effets néfastes du tabac, la cigarette électronique est en vogue. L’un de ses éléments indispensables est sa résistance. C’est elle qui permet la vaporisation du liquide à chaque absorption. Avant d’aborder son fonctionnement, nous nous attellerons à cerner sa présentation générale.

Qu’est – ce qu’une résistance de cigarette électronique ?

Elle est encore appelée « coil ». C’est l’élément majeur qui constitue une cigarette électronique. Pour une bonne vaporisation, il faut savoir la choisir avec soin.

Sa composition est assez simple : du fil résistif enroulé autour du coton. Ce fil peut être :

  • Du titane ;
  • Du kanthal ;
  • De nichrome ;
  • De Stainless steel.

Le fonctionnement de la résistance n’est nullement difficile à comprendre. C’est le fil qui déclenche le chauffage de l’e-liquide. Une fois trempé dans l’eau, le liquide augmente de température par le biais du fil. En chauffant ainsi, le liquide se vaporise et produit un nuage de vapeur. La quantité de vapeur obtenue est liée à l’ohm de la résistance. On obtient une vapeur plus dense en élevant la puissance. Pour avoir des saveurs au détriment des vapeurs, il faudra que la résistance affiche des ohms plus grands que 1.

Utilité des fils résistifs pour le fonctionnement de la résistance

Les fils résistifs ont différents usages. Pour ne pas s’égarer dans leur utilisation, il faut bien vérifier les paramètres de la cigarette électronique ou consulter son service client. Le titane et le chrome ne peuvent fonctionner qu’en mode contrôle de température uniquement. Le Stainless Stell peut être utilisé, quant à lui, aussi bien en mode température et en mode wattage. Au même moment, le mode wattage est le seul convenable au fil kanthal.

Les arrivées de liquide dans le fonctionnement de la résistance

Il faut tenir compte de la dimension des arrivées de liquide pour choisir son liquide. Si l’arrivée de liquide est grosse, alors elle ne pourra tolérer que des liquides épais comme ceux contenant de la glycérine végétale en quantité.

Les résistances ayant de petites arrivées de liquides ne peuvent, par contre, pas tolérer des liquides trop riches en glycérine végétale ou en propylène glycol. L’introduction de ces substances dans une résistance à petites arrivées de liquide expose à des échappées de vapeur insupportable.

Le réglage parfait de la résistance

Le fil et la vapeur ne suffisent pas à faire fonctionner correctement une résistance. Il faut un réglage millimétré. En effet, on envoie moins de puissance sur une résistance de 0,5 ohm que sur une résistance de 1,8 ohm. Aussi, la plage d’utilisation en watts est moins forte lorsque la résistance a une valeur ohmique importante. Autrement dit, la résistance baisse quand la puissance augmente.

Pour une vape de qualité supérieure, il faut essayer les différentes valeurs inscrites sur cette plage. Ce faisant, on finit par trouver ce qui convient le mieux pour le bon goût.

En conclusion, une résistance pour cigarette électronique est la cheville ouvrière de ce dispositif. Il est composé de fils résistifs et de coton. En maîtrisant ses caractéristiques et son mode de fonctionnement, on jouit de merveilleux moments de vape.